EAU ET ASSAINISSEMENT - ENERGIE ET ELECTRICITE - ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE - GENIE CIVIL ET MINES - MANAGEMENT ET ENTREPREUNARIAT

roadshow-afrialliance

 

 

 

 

Thème : Fiches d'information sur les innovations sociales dans le domaine de l'eau et les changements climatiques en Afrique
Au cours de l’Atelier Centre Excellence Africains de la Banque Mondiale (BM) du 7 au 9 mai au Campus 2iE à Ouagadougou, Burkina Faso, 2iE organisera en collaboration avec ses partenaires de l’Alliance Afrique-Europe sur le projet eau et changements climatiques (AfriAlliance), le premier salon «AfriAlliance Roadshow» le 7 mai 2018....

rse-ag-family-pictureL’Assemblée générale annuelle du Forum multipartite pour la responsabilité sociale des entreprises (RSE) s’est tenue ce vendredi 04 Mai 2018 à la Salle Raibaud de l’insititut 2iE à Ouagadougou. Au cours de ladite AG, les membres rendent compte des activités de l’année 2017 et projette  l’exécution le plan d’action 2018/2019.

2iE s’est engagé dans le Forum depuis 2012 et en assure le secrétariat général permanent . Ainsi participer au Forum RSE Burkina est pour 2iE une opportunité de contribuer au plaidoyer pour une gouvernance responsable du secteur minier mais aussi des organisations de tout secteur. C’est surtout pour 2iE l’opportunité d’accompagner le secteur minier vers des process de production plus responsables avec l’éco innovation et l’expertise de nos laboratoires.

Les exemples de cet accompagnement qui soutient nos programmes mutuels de RSE portent sur : Le suivi de la qualité de l’air ; Le suivi des effluents liquides ; La bio remédiation du cyanure ; Le bilan des gaz à effet de serre ; L’intervention des sociétés minières dans 6 éditions de la formation au management responsable.

L’édition 2018 a connu le renouvellement du bureau exécutif et  l’adhésion de nouveaux membres tels que l’ARM (Alliance pour une Mine Responsable), le CECI (Centre canadien d’Etudes et de Coopération Internationale) et le projet AGCEDE( Appui à la Gouvernance et la Croissance Economique Durable en Zone Extractive). Etaient aussi présents les partenaires institutionnels du forum RSE que sont la Chambre des Mines du Burkina Faso et la Représentation Nationale de l’UNICEF ainsi que l’Ambassade du Canada.

Pour plus d’informations contacter :

Giraude ADEOSSI, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ouverture-7mai

Le 7 mai 2018, s'est tenu à 2iE la 12ème réunion du Comité de pilotage du Projet Centres d’Excellence et le Salon de l’étudiant de l’enseignement supérieur.

Ce salon, premier du genre du Projet Centres d’Excellence, se veut une plateforme unique pour la promotion des programmes entrepris par l’ensemble des 22 Centres d’Excellence et qui offrent des formations post universitaires (Master et Doctorat) dans les domaines de l’eau, l’agriculture, la santé, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques. Outre les acteurs du monde académique et les étudiants intéressés à poursuivre leurs études dans les secteurs couverts, l’opportunité sera également offerte aux acteurs du secteur privé, des industriels, de la société civile, et autres de découvrir les domaines et résultats des recherches menées par les étudiants des CEA, et voir dans quelle mesure ils pourraient nouer des liens et des partenariats utiles et efficaces.

9eme-atelierregional-cebm

En collaboration avec le Groupe de la Banque Mondiale et l’Association des Universités Africaines (AUA), 2iE organise et accueille le 9ème  Atelier Régional des Centres d’Excellence en Afrique de l’Ouest et du Centre du 08 au 09 mai 2018 sur le Campus de 2iE à Ouagadougou.

Cet évènement d’envergure est placé sous le Haut Patronage du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation du Burkina Faso, et la co-présidence du Représentant résident de la Banque Mondiale, du Secrétaire Général de l’AUA et du Directeur Général de 2iE.

Il rassemblera 22 Centres d’Excellence de 9 pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale dont le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigéria, le Sénégal, le Togo et la Gambie. En rappel, le projet des Centres d’excellence africains est une réponse régionale innovante pour rendre l'enseignement supérieur plus pertinent pour le développement de l’Afrique. Il vise à renforcer la capacité des universités participantes à offrir des formations et entreprendre une recherche appliquée de haute qualité pour apporter des réponses aux défis de développement du continent.

Agrégé en Sciences de gestion à l’Université Ouaga II et promu par conséquent Maître de conférences lors de la 39ème sessiontoge-dg des Comités consultatifs interafricains (CCI) et du 18ème concours d’agrégation SJPEG du CAMES, 2017, le Professeur Mady KOANDA a officiellement porté sa toge le vendredi 18 mai 2018 dans l’enceinte de l’université Ouaga I/Pr-Joseph-Ki-Zerbo, avec 19 autres collègues promus au même titre.

Cette cérémonie s’est déroulée sous le patronage du Premier ministre, représenté par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et le parrainage de l’ambassadeur du royaume de Belgique.

Le professeur KOANDA, Directeur Général de l’Institut 2iE, fait la joie et la fierté de l’ensemble de la communauté universitaire du Burkina Faso, car sorti major des majors de ce concours.

atelier-crdiLe 14 mai 2018 a marqué le lancement officiel du projet « Mise en valeur et gestion durable des bassins de collecte des eaux de ruissellement pour l’irrigation de complément au Burkina Faso et mise à l’échelle au Mali et au Niger ».

La cérémonie qui s’est déroulée dans la salle de conférence de 2iE, a été présidée par le Ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques, représenté par son Directeur de cabinet. Elle a connu la participation de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Canada au Burkina Faso, du Directeur Général de 2iE et de Responsables de programmes du Centre de Recherche pour le Développement International (CRDI) du Canada.

L’atelier réunira du 14 au 17 mai 2018 une quarantaine de participants venus du Mali, du Niger et du Burkina Faso, qui discuteront de la méthodologie de mise en œuvre de ce projet qui revêt une importance capitale pour la zone sahélienne. En effet, le projet vise à  « contribuer à renforcer la résilience des agriculteurs du Sahel face aux changements climatiques par une gestion durable et optimisée des bassins de collecte des eaux de ruissellement ». Ainsi, sa mise à grande échelle au Burkina, au Mali et au Niger viendra renforcer les différentes initiatives tendant à résoudre le problème de maîtrise de l’eau en Agriculture, même pluviale car la technologie mise en œuvre permet de faire face aux poches de sécheresse de plus en plus récurrentes et préjudiciables aux cultures. Elle permettra aux agriculteurs de disposer, dans leur champ individuel, d’un plan d’eau qu’ils utiliseront pour irriguer en cas de sècheresse.

Ce projet, financé par le CRDI, constitue un bel exemple de l’impact de la formation/recherche sur le développement et 2iE en a été chaleureusement félicité par l’Ambassadeur du Canada dans son allocution.

La Responsable des Relations Internationales et de la Communication / 2iE