EAU ET ASSAINISSEMENT - ENERGIE ET ELECTRICITE - ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE - GENIE CIVIL ET MINES - MANAGEMENT ET ENTREPREUNARIAT

these-sawadogo-boukaryLa question des Technologies Membranaires a désormais un spécialiste au Burkina Faso : il sʼagit de Boukary SAWADOGO qui a soutenu sa Thèse sur cette thématique le samedi 8 décembre 2018 à lʼInstitut 2IE. ‘ʼTraitement des eaux usées industrielles par des technologies membranaires sous climat sahélien : cas des eaux usées de brasserie au Burkina Faso" est le sujet qui trois (03) années durant a vu la collaboration de deux (02) universités : lʼInstitut 2iE et lʼuniversité de Montpellier. Cʼest un Jury réconforté qui a prononcé le verdict final de « MENTION TRES HONORABLE » !

 

 

these-sawadogo-boukary2

Il est possible d’utiliser les bioréacteurs à membranes dans le contexte climatique sahélien ! Cʼest à cette conclusion quʼest parvenue Boukary SAWADOGO

 these-sawadogo-boukary3
 these-sawadogo-boukary4
 these-sawadogo-boukary5
 these-sawadogo-boukary6
 

après trois (03) années de recherche. Le Bioréacteur à membrane comme son nom lʼindique combine 2 technologies, cʼest-à-dire un traitement biologique couplé à une rétention sur membrane. Il permet donc de traiter la pollution organique mais aussi une partie de la pollution minérale et dʼavoir des eaux désinfectées. Toutefois, quel peut être le but de lʼutilisation dʼun procédé membranaire ? Selon le tout nouveau Docteur, lʼobjectif était dʼaméliorer le système de pré-traitement des eaux usées de la brasserie afin dʼobtenir sa réutilisation en agriculture. «On sʼest rendu compte quʼen utilisant les eaux usées traitées de la station de Kossodo en agriculture, il y avait une dégradation des sols. Cette dégradation des sols est consécutive à la présence dʼun polluant qui est le sodium. Notre objectif était donc dʼarriver à éliminer ce sodium avant que la réutilisation en agriculture ne soit possible». Pour y arriver, le chercheur dit avoir utilisé le bioréacteur à membrane. Un post traitement par nanofiltration et électrodyalyse a aussi été effectué; ce qui a effectivement permis dʼ obtenir des eaux traitées à faible tenueur en sodium. Ces eaux peuvent être réutilisées en agriculture et dans lʼindustrie à travers des opérations de lavages, dʼentretien des espaces verts. … Les technologies membranaires ont ni de faire leur preuve ailleurs. Appliqué à notre contexte, une adaptation s’impose... ….Et par ce travail abattu, Boukary Sawadogo a compris lʼenjeu et a pu relever le défi. Il a pu démontrer quʼil est possible dʼadapter et intégrer ces technologies considérées comme des technologies très avancées dans la gestion des ressources en eaux à Ouagadougou. Les résultats ont été obtenus à partir dʼun travail de terrain, et en entreprise. Cela témoigne de la possibilité de mettre les technologies membranaires au service du développement en Afrique de lʼouest, dans un pays comme le Burkina Faso. Ce point fait aussi appel aux contraintes liées au pilotage des opérations membranaires en Afrique. Pour le Professeur Marc Heran, Directeur de Thèse, « il est vrai que les technologies membranaires sont des technologies qui permettent dʼenvisager des traitements avec de la création de valeurs ajoutées. On parle dʼeaux usées secondaires. Cʼest une matière première secondaire qui va pouvoir être exploitée. Ce qui permettra dʼintensifier les procédés, de les fiabiliser; et cʼest tout le challenge des procédés membranaires. Ensuite, lorsquʼon va chercher des technologies de pointe, il faut nécessairement un pilotage précis. Cela demande donc des compétences, des pré-traitements et un savoir-faire. Cʼest ce savoir – faire quʼil est important aujourdʼhui dʼacquérir afin de pouvoir intensifier et fiabiliser le traitement de lʼeau grâce aux procédés membranaires ».

Boukary SAWADOGO… un expert en Génie de procédés et de traitement des eaux au Burkina Faso Selon le Prof. Diawara, Recteur de lʼUniversité de Zignuinchor et par ailleurs Président du Jury de soutenance, « LʼAfrique nʼa pas encore atteint sa taille critique de chercheurs dans le domaine des membranes ; précisément en Afrique de lʼouest. Les chercheurs ont longtemps travaillé sur des sujet porteurs qui peuvent aller vers la résolution de difficultés que nous vivons. Toutefois, pour les technologies membranaires, de la microfiltration à lʼosmose inverse en passant par la nanofiltration et lʼultrafiltration, il est aujourdʼhui rare de voir des Africains engagés scientifiquement dans ce domaine et capables de lʼappliquer dans leur environnement immédiat. Cʼest à cela que Boukary est parvenu et je le dis au grand bonheur du Jury ». Dʼoù la présente exhortation solennelle du Jury auprès des premiers responsables de lʼInstitut: « que soit constitué autour de Boukary SAWADOGO, une équipe de chercheurs. Avec lʼengagement de son administration, des solutions efficaces pourraient être apporter; des solutions réelles aujourdʼhui sur le terrain à Ouagadougou, pour le bonheur des populations, pour la qualité de vie des populations ».

En perspective, une application industrielle des résultats de la Au terme de cette étude, il est ressorti que dans le contexte climatique sahélien, il est possible dʼutiliser les bioréacteurs à membranes. Si on utilise le bio réacteur à membrane, quʼon le couple à un post- traitement avec nano filtration ou électrodyalyse, on a la possibilité dʼavoir des eaux dépourvues de sodium qui peuvent être utilisées aussi bien dans lʼagriculture que dans lʼindustrie. Il a également été mis en évidence des coûts dʼinvestissements qui peuvent être compensés par la valorisation énergétique. Comme perspective donc, le nouveau Docteur entend offrir les résultats de ce travail à lʼindustriel qui a caccepté collaborer à la réalisation de cette étude. Il est disposé à prendre déjà en compte un certain nombre des recommandations. Une autre action serait de prouver à dʼautres industriels quʼil y a la possibilité dʼutiliser des technologies quʼon pensait inaccessibles pour lʼAfrique au sud du Sahara. Il faudra ainsi prouver que bien adaptées à nos conditions, ces technologies permettrons aux industriels dʼéconomiser aussi bien en eau quʼen énergie.

Composition du Jury

these-sawadogo-boukary7

M. Coura DIAWARA, Professeur Titulaire , Université Assane Seck de Ziguinchor (Sénégal), Président
M. Inoussa ZONGO, Maître de recherche, IRSAT/CNRST (Burkina Faso), Rapporteur
M. Nicolas ROCHE, Professuer des Universités, CEREGE, Université Aix-Marseille (France), Rapporteur
M. Nicolas BERNET, Directeur de Recherche, INRA Narbonne (France), Examinateur
M. Yacouba KONATE, Maître de Conférences CAMES, 2iE (Burkina Faso), Examinateur
M. Georoy LESAGE, Maître de Conférences CNU 60, Université de Montpellier (France), Examinateur
M. Marc HERAN, Professeur des Universités, Université de Montpellier (France), Directeur de Thèse
M. Harouna KARAMBIRI, Professeur Titulaire, 2iE (Burkina Faso), Directeur de Thèse

Jubilé d’or de l’Institut 2iE en images

PHOTO-2018-12-14-14-17-48

PHOTO-2018-12-14-14-17-49

 
 PHOTO-2018-12-14-14-17-50  
   
PHOTO-2018-12-14-14-17-51  
   
 PHOTO-2018-12-14-14-17-51 1  
   
PHOTO-2018-12-14-14-17-52  
   
PHOTO-2018-12-14-14-17-52 1  
   
PHOTO-2018-12-14-14-17-53  
   
PHOTO-2018-12-14-14-17-53 1  
   
PHOTO-2018-12-14-14-17-54  
   
PHOTO-2018-12-14-14-17-54 1  

Préambule
L'Institut International d'Ingénierie de l'Eau et de l'Environnement (2iE) de Ouagadougou au Burkina Faso recrute un(e) Enseignant (e) chercheur en génie civil avec spécialité Structures (Béton Armé, Construction Mixte, Calcul de Structure, Béton Précontraint). Le poste est ouvert à l'international et à toutes les nationalités.2ieSite logo
Description du poste
Le/la candidat(e) au poste d'enseignant chercheur sera placé(e) sous la responsabilité du Chef de Département académique de Génie Civil et celle du Responsable du Laboratoire Eco-matériaux et Habitats durables (LEMHaD), l'enseignant chercheur sera impliqué dans les activités pédagogiques, de recherche, d'ingénierie et d'expertise. Son travail consistera à :
• Activités pédagogiques
o Assurer des cours (Cours Magistraux, Travaux Dirigés et Travaux Pratiques) pour les différentes filières de formation de 2iE dans ses domaines de compétences ;
o Encadrer des projets, des travaux de mémoire de fin d'études, des travaux de laboratoire et des sorties de terrain pour l'illustration des cours;
o Assurer la conception et la réalisation des modules de formation continue du monde socioprofessionnel (renforcement de capacité) portant sur les thèmes relevant de ses domaines de compétences ;
o Assurer la conception et le tutorat des modules de formation en ligne relevant de ses domaines de compétence
o contribuer à l'élaboration des outils pédagogiques de 2iE: analyse des besoins de formation, propositions de contenu et de modules de formation, évaluation des enseignements, capitalisation des contenus et outils pédagogiques ;
o Participer à toutes activités en lien avec la pédagogie (examen, séminaire, délibération de résultats, établissement de Procès-verbaux, réunions, soutenance, correction de rapports etc.)
• Activités de recherche, d'ingénierie et d'expertise
o Initier et conduire des travaux de recherche conformément au projet scientifique du Laboratoire Eco-matériaux et Habitats Durables (LEMHaD), auquel il sera rattaché. A ce titre, il lui sera demandé d'encadrer de jeunes chercheurs (stagiaires de Master, doctorants et Post-Docs) ;
o Conduire des missions d'ingénierie ou d'expertise liées à des travaux propres du LEMHaD et/ou de 2IE ou à des demandes extérieures ;
o Participer au montage des projets de recherche et développement du LEMHaD et de 2iE de façon générale;
o Faire de la prospection auprès des entreprises et structures évoluant dans ses domaines de compétences.

Par ailleurs, l'enseignant chercheur, pourra être mobilisé sur d'autres activités du laboratoire et/ou de 2iE en fonction de ses compétences.
• Activités administratives
o Participer aux différentes réunions liées à la vie de 2iE et à celles de son unité de rattachement : Département de génie Civil et du Laboratoire LEMHaD.
o Il peut lui être confié des missions hors de 2iE et du Burkina Faso.
o En cas de besoin, il peut être confié à l'Enseignant-chercheur des fonctions de coordination et de gestion d'activités pédagogiques et/ou de recherche.
Formation :

Etre titulaire d'un diplôme de doctorat en génie civil avec une spécialité Matériaux et/ou Structures.
Expérience professionnelle :
o Avoir une expérience professionnelle dans l'enseignement supérieur et la recherche ;
o Avoir une expérience effective dans la définition et la conduite de programme de recherche ;
o Avoir une qualification reconnu dans l'enseignement supérieur (CAMES, CNU etc.) serait un atout ;
o Etre auteur d'au moins deux (02) publications de rang A dans son domaine de compétence.

Type et durée du contrat : Contrat de travail à durée indéterminée.
Compétences recherchées :

• Avoir conduit des expérimentations dans le domaine des structures, des matériaux de construction de Génie Civil, etc. ;
• Avoir de solides connaissances des outils informatiques pour le traitement informatique des données d'analyses ;
• Avoir une grande capacité de recherche ;
• Avoir une capacité d'animation et de communication ;
• Avoir une bonne capacité d'innovation, d'organisation et d'autonomie.

Les candidatures féminines sont vivement souhaitées.
La connaissance du Système de Management Qualité serait un atout.
La pratique de l'anglais est obligatoire.

Conditions d'emploi :
Le/la candidat(e) doit jouir de ses droits civiques, et remplir les conditions d'aptitudes intellectuelles exigées par le poste ; il/ elle doit, en outre, être indemnes ou guéri (e) de toute affection contagieuse ou mentale.
Les différentes tâches confiées à l'enseignant chercheur font l'objet chaque année :
• d'une définition des objectifs et des moyens nécessaires et d'une programmation des actions à mener (en début d'année) ;
• d'un rapport d'activités en fin d'année scolaire ou de l'opération ;
• d'un entretien annuel d'évaluation en fin d'année.
L'Institut International d'Ingénierie de l'Eau et de l'Environnement se réserve le droit de ne donner aucune suite au présent appel à candidature.
Inscription :
La réception des candidatures est ouverte à partir de la publication du présent appel à candidatures.
Date de prise de fonction :
Le (la) candidat (e) retenu(e) devra être disponible à occuper son poste à partir de début mi-février 2019.
Lieu de travail :
Le (la) candidat(e) retenu(e) sera en poste dans les locaux de 2iE au Burkina Faso. Il pourrait en cas de besoin effectuer des missions dans d'autres pays.
Composition du dossier de candidature et contacts :
• une demande adressée au Directeur Général de 2iE, tenant lieu de lettre de motivation ;
• un Curriculum Vitae détaillé faisant ressortir les expériences professionnelles ou personnelles, notamment dans le domaine de structures, matériaux ;
• une copie certifiée conforme des diplômes obtenus et une copie des certificats de travail et attestations de formations;
• Les noms et adresses de deux personnes références.

Procédure de sélection :
• présélection sur dossier ;
• entretien de personnalité.

Le dossier complet doit être envoyé au plus tard le 31 janvier 2019 à 17h 00 à Monsieur le Directeur Général de 2iE :

A l'attention de : M. Monsieur Noufou SANOGO
Responsable des Ressources Humaines
Institut International d'Ingénierie de l'Eau et de l'Environnement (2iE)
Rue de la Science, 01 BP 594 Ouagadougou 01, Burkina Faso
Tél: +226 25 49 28 00 /25 49 28 50 Fax: +226 50 49 28 01
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

TEDx2iE LOGO2iE, en collaboration avec la Penn State University et l’Ambassade des États-Unis à Ouagadougou, organise le 5 décembre 2018 de 12h à 14h, la première édition des 2iE TedTalks dans la salle de conférence de 2iE Ouaga sur le thème « Au-delà des sentiers battus ».

 

Le Tedx est un concept visant à valoriser, partager des idées autour de l’innovation, le design, la technologie, l’entrepreneuriat…, dans les communautés, et aux travers de conférences. Il constitue donc un espace de partage d’idées aux jeunes adultes qui sont des innovateurs et des créateurs de changement dans leur communauté.

Le Thème retenu est « Au-delà des sentiers battus ».

Au programme :

  • six (6) orateurs partageront pendant 19 minutes au maximum, leurs expériences et leurs expertises avec l'audience, sur une idée particulière.
  • La Professuer Nicole Webster de la Penn State University et Mme Leila Ouédraogo de l’Ambassade des USA à Ouagadougou co-animeront une session d'information sur les études, les subventions et diverses opportunités disponibles à la Penn State University et à l'Ambassade des Etats-Unis.

Pour plus d’information dur le TED : https://www.ted.com/  ; https://www.youtube.com/watch?v=NN2UoQqd7pg

conference-philippe-dufourcq-vfacebook-petit

THEME : La philosophie peut-elle encore se passer des sciences ?

Un évènementsemaine-50tenaire se déroulant au sein de 2iE (l’institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement), que l’on sait être, depuis déjà un demi-siècle, le rendez-vous de l’élite africaine, un centre multiculturel, une plate-forme réunissant une pluralité de cultures, de langues, de traditions, de religions, de coutumes et de pays qui constituent une grande richesse, un milieu de rapprochement, d’échanges et d’intégration des cultures et des différents peuples africains, et qui adopte une approche à deux détentes à savoir : la promotion d’une symbiose et d’une intégration culturelle au sein de l’Afrique et, une dynamique régionale tendant à consolider les liens entre les enfants du continent en opérationnalisant le rôle de trait d’union que représente l’institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement.

Lire la suite >>>>