EAU ET ASSAINISSEMENT - ENERGIE ET ELECTRICITE - ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE - GENIE CIVIL ET MINES - MANAGEMENT ET ENTREPREUNARIAT

formations formation professionnelle


Le secteur des mines et carrières joue un rôle fondamental dans le développement économique de l’Afrique. Environ deux-tiers des pays du continent concentrent des activités minières et plus de la moitié produisent des minerais pour le marché international. A lui seul, il peut représenter jusqu’à 25% du PIB d’un Etat. En raison de la demande croissante en métaux des pays émergents (doublement de la population urbaine en 30 ans, développement des infrastructures à un rythme soutenu), les perspectives à venir du secteur sont prometteuses. Au Burkina Faso, le besoin supplémentaire en ressources humaines à l’horizon 2018 est estimé  à 472 ingénieurs, 444 techniciens supérieurs  et 1420 agents de maîtrise.

Dans l’optique d’une croissance durable  de leurs activités, les entreprises minières sont de plus en plus à la recherche de solutions et d’une main d’œuvre spécialisé, dans la gestion des impacts sociaux et environnementaux liés à leurs activités : pollution, déplacement de population etc.

Créé dans cette optique, le Mastère Spécialisé en Gestion Durable des Mines (Bac +6) vise à former des professionnels capables d’identifier, évaluer et minimiser les impacts environnementaux des carrières et des mines.  Cette formation permet d’acquérir de solides  compétences dans les domaines suivants :

  • Gestion environnementale durable des sites en exploitation
  • Economie et entreprenariat dans le secteur minier
  • Géosciences et procédés d’extraction et de transformation des minerais

Le Mastère Spécialisé Gestion Durable des Mines permet d’acquérir, en un an, une expertise à orientation professionnelle. 50 % des enseignements sont dispensés par des intervenants expérimentés, issus d’organismes ou entreprises minières (ESSAKANE, La chambre des mines du Burkina Faso). Ils permettent d’inscrire le Master dans la réalité et les exigences du terrain et participent à l’amélioration des référentiels pédagogiques. Un stage en entreprise obligatoire de 4 mois minimum est inclus dans le cursus. D’autres partenaires scientifiques et universitaires tels que l’Ecole Polytechnique Fédérale de  Lausanne  (EPFL), l’Université des Sciences et de la Technologie de Kumasi (KNUST), l’Université de Tuskegee (USA)  apportent  également leur expertise pédagogique.

Compétences visées

Le Mastère Spécialisé Gestion Durable des Mines permet d’acquérir les compétences suivantes :

  • Savoir évaluer les risques liés à l’exploitation minière d’un site donné.
  • Savoir traiter et/ou minimiser les risques lorsqu’ils interviennent (déchets miniers, eaux d’exhaure, rejets atmosphériques, etc.).
  • Maîtriser la législation et le cadre de l’économie minérale.
  • Utiliser des outils d’évaluation environnementale et effectuer l’audit environnemental d’une carrière ou d’un site minier.
  • Mettre en place des politiques d’Hygiène, Sécurité, Environnement (HSE).

Débouchés 

  • Chargé de suivi environnement dans les industries minières et carrières ou responsable hygiène sécurité environnement.
    • Consultant dans les bureaux d’études spécialisés.
    • Chargé de mission environnement et développement durable dans les administrations en charge des mines et des carrières.

Niveau d’entrée et conditions d’admission 

Le Master Gestion durable des Mines est ouvert aux :

  • Titulaires d’un Master ou diplôme d’ingénieur dans les domaines du génie civil, de l’eau, de l’environnement, de l’énergie, des géosciences, de la chimie.
  • Titulaires d’un diplôme Bac + 4 avec une expérience professionnelle de 3 ans minimum dans les mêmes domaines (VAPP).

Les étudiants sont sélectionnés sur étude du dossier de candidature, en fonction du niveau de leur formation initiale et de la pertinence de leur projet professionnel.

Modalités d’enseignement

Formation présentielle.

Frais d’inscription 

  • Particuliers : 5335 Euros / 3 500 000 F CFA.
  • Entreprises, Etats : 6 400 Euros / 4 200 000 F CFA.

Hors frais de voyage et d’hébergement. Un échéancier de paiement  en quatre fois est prévu afin de faciliter  le paiement. Il existe des possibilités de bourses, subventions et solutions de financement par crédit.

Inscription

Pour ce Master spécialisé, 2iE vous propose une date unique de rentrée en octobre. Pour vous inscrire en ligne, rendez-vous sur notre plate-forme d’inscription.

Organisation des études 

La formation se déroule sur un an (dont 4 mois de stage) et est fondée sur 5 piliers :

  • La connaissance du contexte économique du secteur minier en Afrique.
  • L’acquisition des compétences fondamentales en géosciences et procédés d’extraction et de transformation des minerais.
  • L’acquisition de compétences spécifiques pour la gestion des sites en exploitation.
  • Une formation pratique et professionnelle avec au moins 50 % des modules dispensés par des professionnels du secteur et un stage professionnel de 4 mois.

Deux cycles d’études sont proposés aux apprenants :

  • Le Cycle diplômant : l’apprenant s’inscrit pour suivre l’intégralité du programme de manière continue. La formation se déroule sur 12 mois et est soldée par l’obtention d’un diplôme. En cas de rattrapage, la formation peut durer entre 14 et 16 mois. En cas d’impératifs personnels ou professionnels, l’apprenant a la possibilité de suspendre sa formation et de la reprendre selon sa disponibilité dans la limite d’une durée totale de 24 mois.
  • Le Cycle certifiant : l’apprenant construit lui-même son parcours. Il sélectionne dans le programme selon son rythme, sa disponibilité et en fonction de ses besoins, les enseignements qu’il souhaite aborder.

L'étudiant a ainsi le choix de suivre l’intégralité d’un Domaine de Compétences (DC), ou de sélectionner uniquement certaines Unité d’Enseignement (UE), dont la validation est sanctionnée par un certificat. La validation progressive de l’ensemble des DC ou UE permet l’obtention du diplôme.

La formation s’appuie sur une pédagogie active, qui comprend des enseignements théoriques, des études de cas, des visites de terrain sur les sites en exploitation, des travaux pratiques encadrés par des professionnels et  une immersion de dix jours sur un site minier afin d’appréhender d’une façon concrète les  problèmes environnementaux  de l’exploitation minière. La promotion 2010-2011 a ainsi bénéficié d’une immersion sur site à la mine de Sadiola et Yatela (Mali) d’ANGLOGOLD ASHANTI.

A leur arrivé en 1ère année, les étudiants sont accueillis à l’aéroport par la cellule d’accueil et d‘intégration de l’école. Ils sont accompagnés dans les formalités d’usage et reçoivent un Kit de démarrage.

Stage

Un stage en entreprise de quatre mois est obligatoire et sanctionné par la soutenance d’un mémoire devant un jury composé de professionnels et enseignants.

Programme 

La formation est organisée en 11 unités d’enseignements (75 ECTS). Le nombre total d’heures de cours est de 612, incluant TP et TD. Détail des Unités d’Enseignements :

  • Les activités minières : connaissance fondamentales (42h)
  • Génie des procédés miniers (114h)
  • Contexte juridique et économique (54h)
  • Qualité hygiène et sécurité (60h)
  • Géosciences (60h)
  • Management de l’environnement (66h)
  • Protection et réhabilitation des sites miniers (42h)
  • Science de l’environnement (66h)
  • Traitements des eaux industrielles (72h)
  • Concept énergétique (36h)
  • Stage (4 mois)

Chaque unité d’enseignement est subdivisée en matières, telles que, par exemple, l’étude des aspects environnementaux de l’exploitation d’une mine, l’étude d’impact environnemental d’une mine, l’audit environnemental, ou la réhabilitation durable des sites miniers.

2iE est une école dont les diplômes d’ingénieurs sont reconnus à l’international